Partenaires
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 73 le Mar 1 Déc - 17:28
Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de Pédiatrie-DZ sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de sur votre site de social bookmarking


Syndrome hémolytique et urémique chez l'enfant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Syndrome hémolytique et urémique chez l'enfant

Message par ibtissem le Mar 31 Jan - 6:57

P. Niaudet : (Professeur)
Service de néphrologie pédiatrique, Clinique Maurice Lamy, Hôpital Necker-Enfants Malades, 149, rue de Sèvres, 75743 Paris cedex 15, France


Le syndrome hémolytique et urémique (SHU) est caractérisé par l'association d'une anémie hémolytique avec schizocytes, d'une thrombopénie et d'une atteinte rénale secondaire à des lésions de microangiopathie thrombotique. La forme typique est la plus fréquente chez l'enfant, survenant après un épisode de diarrhée à Escherichia coli entéropathogène. D'autres germes peuvent être en cause tels que Shigella dysenteriae ou streptoloccus pneumonial. L'insuffisance rénale est réversible dans la majorité des cas, mais des séquelles rénales à long terme s'observent chez environ un tiers des patients lorsque la durée de l'anurie initiale dépasse 1 semaine. Le traitement de cette forme est purement symptomatique (transfusion de culot globulaire, traitement de l'insuffisance rénale aiguë). Les formes atypiques sont plus rares mais souvent de moins bon pronostic. Le SHU atypique peut être associé à des mutations du gène du facteur H, à un déficit en protéase du facteur von Willebrand, à un déficit congénital du métabolisme de la vitamine B12, à certains médicaments, ou être en apparence primitif. Les formes familiales sont fréquentes. La récidive après transplantation rénale est exceptionnelle dans les formes postinfectieuses mais fréquente dans les formes atypiques.

Like a Star @ heaven
avatar
ibtissem

Messages : 57
Date d'inscription : 20/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome hémolytique et urémique chez l'enfant

Message par ismano le Jeu 9 Fév - 5:04

avatar
ismano

Messages : 35
Date d'inscription : 14/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum