Partenaires
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 73 le Mar 1 Déc - 17:28
Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Pédiatrie-DZ sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de sur votre site de social bookmarking


Peptide natriurétique de type B et urgences cardiologiques chez l'enfant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peptide natriurétique de type B et urgences cardiologiques chez l'enfant

Message par maitre le Mer 23 Nov - 6:00

L'élévation du BNP est bien corrélée chez l'adulte à la sévérité des symptômes cardiovasculaires. Son utilisation chez l'enfant est récente et insuffisamment évaluée. Nous avons étudié de façon prospective le dosage du BNP et sa cinétique chez 54 enfants de 15 mois d'âge médian (5 jours à 11 ans) admis aux urgences pédiatriques. Les symptômes étaient une dyspnée (60 %), un état de choc (15 %), une suspicion de maladie de Kawasaki (15 %) et divers (10 %) ; 20 enfants avaient un BNP supérieur à 100 pg /mL en rapport avec une décompensation d'une cardiopathie congénitale connue chez 7 (BNP moyen à 462 ± 323 pg/mL), d'une coarctation néonatale chez 2 (BNP > 3 000 pg/mL), d'une cardiomyopathie chez 6 (BNP moyen de 2 576 ± 1 215 pg/mL), d'un trouble du rythme chez 1 (BNP à 3 754 pg/mL) et une maladie de Kawasaki chez 4 (BNP moyen à 521 ± 448 pg/mL). Trente-quatre enfants avaient un BNP inférieur à 100 pg/mL, 29 n'avaient pas d'atteinte cardiaque et 5 avaient une cardiopathie congénitale connue avec des symptômes intriqués. Le dosage du BNP, rapide et peu cher, est intéressant pour aider au dépistage d'une altération de la fonction cardiaque chez l'enfant symptomatique dans un contexte d'urgence. Des concentrations élevées de BNP semblent bien corrélées à la sévérité de l'atteinte cardiaque. Pour des concentrations basses, se confirme une bonne valeur prédictive négative chez l'enfant sans cardiopathie préexistante. L'interprétation de valeurs peu élevées, notamment quand existent des antécédents cardiologiques, est plus difficile en raison de la méconnaissance des valeurs seuils corrélées aux différentes situations hémodynamiques. Des études complémentaires sont nécessaires pour préciser l'intérêt de ce dosage dans le suivi et l'établissement de valeurs pronostiques chez l'enfant cardiaque.

Revue / Journal Title
Archives des maladies du coeur et des vaisseaux ISSN 0003-9683 CODEN AMCVAN
Source / Source
2006, vol. 99, no5, pp. 477-481 [5 page(s) (article)] (18 ref.)
avatar
maitre

Messages : 32
Date d'inscription : 20/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum